> Strona gwna > Artyku³y
T³umacz Strony/Translator Site
Kalendarz
Padziernik 2017
P W C P S N
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
ARTYKU£Y - ARTICLES Ab ovo usque ad mala
Nostradamus
MONDE UNIVERS CRÉATION
Materia?y nades?ane
do redakcji portalu
redakcja portalu nie
ponosi odpowiedzialnosci
za nadeslane materia?y




Artyku? pilotuj?cy ksi??k? Watykan Zdemaskowany - Papie? musi umrzec



Afera Banco Ambrosiano



Koniec ery ryb cz.1-tajemnicza wiedza majów
Koniec ery ryb cz.2- Naukowcy dowodza

 

Pedofilia i Satanizm... cz1     
Pedofilia i Satanizm...cz2
  
 


NOSTRADAMUS VATINICIA CODE 





NOSTRADAMUS VATINICIA CODE [ ENG ]



Chro?my nasze dzieci -
Plaga spo?ecze?stwa -
Pedofilia


Prof. Adam Gierek: S?o?ce zniszczy Ziemi?!
 
 

Ks. Piotr Natanek oskar?a Watykan




Afery za Spi?ow? bram?

 

Temple de la Terre dans Rennes les Bains - part3
Data 10/04/2011 20:50  Autor Andrzej i Magdalena Struscy de  Klikni 2558  Jzyk French
 

DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 4

 

Entre les deux lieux du culte, c'est-à-dire entre la figure de femme couchée et l' "autel  du sanglier blanc" sur le versant nord de la montagne même, il y a une entrée dans une grotte, l'entrée possédant une roche particulièrement marquée. Il y a là cinq cavités creusées par un homme et situées horizontalement le long du  surplomb de la roche qui couvre l'entrée.

Au-dessus des cavités,  il y a trois sculptures, elles aussi allongées horizontalement qui illustrent les cannes ressemblant à la canne du dieu egyptien Thot. Sur le côté gauche du surplomb de la roche, il y a une image composée de quelques lignes situées sous l'angle l'une par rapport à l'autre.

phot.  1  Vue de l'entrée de la grotte et du côté gauche du surplomb.
 


phot. 2  Vue du côté droit du surplomb.

 DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 5

 

Dans la zone autour de la pointe de la montagne où sont situés les sites 2,3 et 4, il y a des restes de petits murs en pierre. Leur forme semi-circulaire et, surtout, des sections du petit mur situées le long de la pente, (elles ne pouvaient servir du barrage de terre) suggère que ce sont les restes des cercles de pierre existant ici auparavant.

 

phot. 1  Vue des sections de petits murs de pierre existant ici auparavant

DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 6

Sur le versant sud / ouest dans la partie inférieure de la même montagne sur laquelle  sont situés les sites 2,3,4 et 5, il y a un rocher avec une roue découpée d'un diamètre de 110 cm. L'axe de cette roue est orientée dans la direction où se trouve la figure de la femme.

Fig. 1 Vue sur la roue.


DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 7

 

De l'autre côté de Rennes les Bains, en direction ouest de la montagne avec les cinq sites, sur le versant sud / est, se trouve un rocher avec de caractéristiques incisions faites à la main. L'aspect de la roche ainsi que de ces incisions suggère qu'elles pourraient être utilisées pour fixer le miroir de métal poli. La roche est située de manière pour que le miroir sur elle suspendu réfléchisse les rayons de soleil et éclaire l'entrée de la grotte  décrite sur le site n ° 4.

Fig. Vue de l'aspect caractéristique de la roches et des incisions qui servaient à fixer le miroir.





Fig. 2 Vue des incisions qui pourraient être utilisées pour établir la position du miroir.

DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 8

La roche située à l'est du site no 1, à une distance d'environ 60m, possède un "nid" ovale avec des incisions à l'intérieur. La ligne taillée le long de ce nid est dirigée vers le site no 2, situé de l'autre côté de la vallée de Rennes-les-Bains.





Fig. 1 Vue de la roche avec un nid ovale taillé à la main.

 
DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 9

Les rochers sur ce site qui se trouve à environ 70m au sud / est du site no 1 ont un tel aspect comme si la crête rocheuse y avait été taillée. Sur le rocher, dont la position par rapport à la crête est abaissée sont visibles deux nids faits à la main. Compte tenu des nids existant aux cimes des formes rocheux dressées et couchées sur le site numéro 1, on peut supposer que les deux nids décrits sur ce site pouvaient servir de fixation pour les prismes optiques en corrélation avec des prismes se trouvant sur le site n° 1.

Fig. 1 Vue des nids faits à la main.

 
DESCRIPTION DU SITE ARCHÉOLOGIQUE No 10

Ce site est situé à quelques centaines de mètres au nord du site n° 1. Sur le rocher dévoyé à quelques mètres de la crête est visible un nid fait à la main, qui dans le contexte des sites déjà connus, pouvait être utilisé pour fixer un autre prisme optique.

 

Fig. 1 Vue du nid sur le rocher.

En conclusion, les descriptions ci-dessus de l'état actuel des choses sur les sites découverts par nous et en relation avec les références existantes au mythique Temple de la  Terre des druides, on peut supposer que ce complexe archéologique en fait partie.

 

© MAS - Struski Andrzej  i  Struska Magdalena de Merowing.
Powyzszy tekst jest tekstem autorskim.
Kopiowanie, rozpowszechnianie tylko za zgod± autora tekstu oraz podaniem linku do orginalnej strony autorów.

Francja-Languedoc-Roussillion-Rennes le Chateau.

 

ODKRYCIA  ARCHEOLOGICZNE URZÊDOWO  ZG£OSZONE DO MAIRIE RENNES LES BAINS 29 LUTY 2011. 

8 LIPIEC 2011 ZG£OSZONE DO DRAC - MONTPELLIER DO REGIONALNEGO KONSERWATORA ZABYTKÓW ARCHEOLOGICZNYCH.